La voiture: astuces et conseils pour ne pas souffrir.

La voiture peut provoquer un mal de dos. Elle est généralement le facteur du déclenchement ou l'aggravation d'un mal de dos. En ces moments où nous sommes amenés à nous déplacer longtemps en voiture du fait des vacances ou bien de la reprise d'une activité, notre dos, notre nuque, trop souvent font les frais de nos mauvais gestes et postures.

Du fait de la position assise immobile et des vibrations qui se répercutent dans le corps entier, la voiture peut se révéler néfaste pour les personnes fragiles du dos. De plus si l’on se trouve dans une mauvaise position ou dans une situation de stress au volant, ces contraintes vont déclencher la douleur.

Comment éviter d'avoir des douleurs en voiture ?

Il existe des solutions simples afin de limiter les douleurs lors de trajets en voiture. L’essentiel de la prévention va concerner l’amélioration de  la position de conduite :

Trouver la bonne position : le principe est de faire supporter moins de poids à la colonne vertébrale et davantage au dossier. Celui-ci doit donc ne pas être trop incliné pour permettre de tenir le haut du volant sans décoller les épaules du siège. Il faut aussi avancer l'assise, ce qui évitera aussi à la jambe gauche d'être en extension pour débrayer à fond. Ce mouvement doit s'exercer sans bouger le bassin ni contracter le muscle fessier. Ensuite il faut bannir la position du coude à la portière, source de tension.

Pour sortir de sa  voiture, l'idéal est de sortir d'abord les deux jambes pour s’asseoir perpendiculairement au véhicule, puis se relever. C'est un mouvement aisé si l'on possède un monospace, un 4X4 ou un véhicule haut, mais pour les véhicules traditionnels, l'assise est plutôt basse et cela oblige à donner un trop gros effort. Il vaut mieux  s'agripper au pavillon et au volant afin de sortir une jambe, puis l'autre, en faisant porter l'effort sur les bras. L'essentiel est de ne pas effectuer de rotation du buste pendant l'effort.

Après un long trajet, on évite le lumbago en effectuant quelques étirements, bâillements et respirations profondes avant de sortir du véhicule.

Quand une personne n’est pas habituée à faire de la route, il ne faut pas hésiter à prendre des pauses toutes les heures et en profiter pour marcher de façon à se dégourdir les jambes.

Un détail qui peut avoir son importance est de penser à bien régler ses rétroviseurs pour éviter les mouvements brusques et de contorsions de la nuque et du cou.

Enfin dans l’attitude à avoir au volant, le simple fait de rester détendu et ne pas se crisper en conduisant, participera à votre bien être en voiture.


PayPal

Nos moyens de paiement

  • CIC, Carte Bleue, Paypal, Mastercard, VISA
  • mandats administratifs acceptés

Livraison et transport

  • Colissimo suivi, La Poste

Eligibilité sécurité sociale

  • l'Assurance Maladie