La cheville : une articulation qui en cas de non prise en charge, peut causer de nombreux soucis.


La cheville est l'articulation qui relie la jambe et le pied. Elle est parfois sujette à des entorses.

Une entorse (autre nom : foulure) est un traumatisme des ligaments occasionné par une mobilisation excessive d'une articulation. Le ligament est en général étiré ou distendu, mais il peut être également déchiré (entorse grave ou déchirure), avec des complications liées à des arrachements osseux.

Toutefois si vous êtes victime d’une entorse des protocoles de guérisons existent qu’il faut suivre à la lettre afin de ne pas être à nouveau sujet d’entorses :

  • Le glaçage local doit être le plus précoce possible.
  • Il est nécessaire de réduire la marche et de placer l’articulation de la cheville au repos.
  • L’élévation de votre jambe afin de drainer l’œdème ;
  • Dernière étape : la compression de la cheville. De la simple chevillère au strapping, il est nécessaire de bien maintenir la cheville.
     

Concernant le stapping, il doit être réalisé selon certaines règles afin qu’il soit efficace :

- Tout d'abord, il s'agit de bien positionner le pied, de tourner la face plantaire vers l'extérieur.
- Placer deux "embases" au milieu du mollet et sur le pied. Ce sont des bandes adhésives non tendues servent de point d'ancrage aux bandes plus fines qui seront posées ensuite. L'embase supérieure ne doit être collée que sur le haut de la jambe dans un premier temps. Laisser pendre le reste de la bande.
- Positionner des attelles actives. Partir de l'embase supérieure et faire passer la bande sous le pied, puis remonter jusqu'à l'embase de l'autre côté de la jambe.
- Reproduire le même mouvement mais cette fois-ci avec l'embase inférieure, horizontale. Démarrer par le côté interne pour terminer de coller la bande côté externe.
- Renouveler ces opérations avec d'autres bandes en les décalant d'un centimètre vers le haut pour les attelles verticales, et d'un centimètre vers le haut pour les horizontales.
- Le strapping doit être complètement fermé, c'est-à-dire que l'intégralité de la zone doit être bandée.
- Pour finir, il faut refermer l'embase supérieure en la collant derrière le mollet. Pour savoir si votre strapping est fait correctement, il faut se sentir maintenu et bloqué mais en aucun cas être serré et comprimé. Si c'est le cas, prendre des ciseaux et réaliser une incision de la contention aux endroits de compression.

La chevillère. Il en existe de trois types.

  • La chevillère de contention.
  • La chevillère ligamentaire.
  • La chevillère achilléenne.

 
La chevillère de contention est une chevillère élastique qui sert à maintenir l'articulation de la cheville comme le ferait un strapping dans le cas d'entorse bénigne de la cheville.

La chevillère ligamentaire est une chevillère avec une sangle de stabilisation destinée à renforcer le ligament latéral externe de la cheville. Cette chevillère est préconisée dans les cas de reprise d'activité et du sport après d'entorse moyenne ou grave.

La chevillère achilléenne est une chevillère destinée à soulager la tension du tendon d’Achille et à amortir les vibrations quand on marche ou court grâce à la présence d'une talonnette incorporée dans la chevillère.

En conclusion, le premier facteur d’entorse est souvent... une entorse précédente. Après une lésion, vous perdrez de la force et de la stabilité. Le seul moyen de récupérer totalement sera donc une visite chez le kiné. Afin de vous prévenir de toute entorse, ne négligez pas l’échauffement avant toute activité physique. Et cela passe aussi par les chevilles.


PayPal

Nos moyens de paiement

  • CIC, Carte Bleue, Paypal, Mastercard, VISA
  • mandats administratifs acceptés

Livraison et transport

  • Colissimo suivi, La Poste

Eligibilité sécurité sociale

  • l'Assurance Maladie