Risques d'incendie domestique

En France, « un incendie d’habitation se déclare toutes les 2 minutes, soit 250 000 incendies domestiques par an. Ils font 10 000 victimes dont 800 décès (chiffre comprenant les victimes décédées à l’hôpital). 7 incendies sur 10 ont lieu le jour, mais 7 décès sur 10 surviennent la nuit » Voici ce nous dit le site Pompiers.fr.

Pourtant il existe un simple objet appelé  de façon commune « détecteur de fumée » qui pourrait sauver des vies.

Partant de ce constat et dans le but de prévenir et limiter ces accidents, le gouvernement a développé un arrêté publié au Journal officiel du jeudi 14 mars 2013. Il précise les exigences auxquelles doivent répondre les détecteurs de fumée normalisés installés dans chaque logement, les conditions de leur installation, de leur entretien et de leur fonctionnement. Tout lieu d’habitation devra en effet être équipé d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) au plus tard le 8 mars 2015.

Mais en amont de l’utilisation de détecteurs de fumée il existe des mesures simples afin de limiter les risques d’incendie domestiques :

 - Débrancher les appareils électriques non utilisés.
 - Ranger les allumettes et les briquets hors de portée des enfants.
 - Laisser les circulations (couloirs, halls ...) libres de tout stockage.
 - Ne pas surcharger les installations électriques.
 - Ne jamais laisser fonctionner un appareil de cuisson sans surveillance.
 - Ne pas fumer au lit.
 - Ne jamais stocker des produits combustibles (papier, carton...) près d’une source de chaleur.
 - Enfin, lors de la période de Noel, éteindre les guirlandes électriques avant d’aller dormir.

Par ailleurs certaines précautions sont à prendre :

 - Faire régulièrement vérifier les installations électriques et de gaz par un technicien qualifié.
 - Ramoner la cheminée et son conduit au moins une fois par an.
 - Entretenir régulièrement les appareils de chauffage par un professionnel.

Concernant les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF), ils avertissent les occupants dès le début du sinistre, leur permettant ainsi d’évacuer les lieux dans les meilleures conditions. Il est recommandé de placer un détecteur par niveau du logement, de préférence près des chambres. Il est important de se fier rigoureusement à la notice et bien veiller à l’entretien du détecteur (remplacement des piles une fois par an).

Si toutefois un incendie se déclare et que le détecteur-avertisseur se déclenche dans un logement :

Rejoignez au plus vite la sortie, si possible fermez la porte de la pièce sinistrée et surtout ne faites jamais  demi-tour. 

Si l’incendie se déclare dans l’immeuble :

 - N’empruntez pas l’escalier.
 - Fermez les portes de votre logement et disposez du linge mouillé en bas.
 - Mettez-vous à une fenêtre à la vue des secours.
 - Manifestez-vous dès l’arrivée des sapeurs-pompiers.
 - Dans toutes les situations, ne prenez jamais l’ascenseur et n’empruntez jamais un escalier enfumé.


PayPal

Nos moyens de paiement

  • CIC, Carte Bleue, Paypal, Mastercard, VISA
  • mandats administratifs acceptés

Livraison et transport

  • Colissimo suivi, La Poste

Eligibilité sécurité sociale

  • l'Assurance Maladie