Conseils de nos experts Bien Vivre Senior

Ci dessous l'historique des conseils régulièrement postés par nos experts sur le site.

Conseil du 12/07/2017 (Stéphane, Docteur)

Alzheimer est un mot bien trop populaire malheureusement chez nos seniors. Vous en connaissez tous les prinicipales conséquences. Découverte en 1906, il s'agit d'une perte progressive des neurones qui entrâine un isolement de la personne. Au fil du temps, plusieurs zones du cerveau s'endommagent, notamment dans le cortex, ceci ayant pour conséquences des difficultés dans la gestuelle quotidienne, le langage ou dans les capacités se repérer dans le temps...

Il n'existe pas de remède miracle même si des recherches scientifiques sont en cours. Il faut au maximum stimuler ses fonctions mémoire, ne pas rester isolé mais bien au contraire échanger et bouger le plus possible avec votre entourage pour limiter les effets. Si possible participer à des ateliers créatifs, artistiques, corporelles ou cognitifs, les meilleurs moyens de réunir tous les aspects préventifs en s'amusant un peu.

Nous proposons également sur notre site de nombreux produits pour faciliter la vie des seniors concernés par la maladie d'Alzheimer comme l'horloge calendrier digitale à leds rouge ou des détecteurs de passage infrarouge pour ne citer qu'eux.

Plus d'informations sur le site : francealzheimer.org

 

Conseil du 18/12/2016 (Fabien, Ingénieur produits)

Tout savoir sur la mutuelle santé sénior

Plus on avance en âge et plus nos besoins de santé évoluent. L’approche du départ à la retraite est souvent le bon moment pour repenser ses besoins en matière de mutuelle et de prévoyance. Avec un budget moyen qui se réduit et des besoins qui au contraire augmentent, il devient essentiel de réévaluer ou de changer de complémentaire santé. Une mutuelle santé sénior est alors la solution idéale pour bénéficier de prestations et services adaptés.

Pourquoi une mutuelle santé sénior ?

Lorsque vous quittez la vie active, vous ne devez pas nécessairement renoncer à votre mutuelle d’entreprise et vous pouvez demander à la conserver. Néanmoins celle-ci risque de ne plus être adaptée à vos nouveaux besoins et d’offrir au contraire des garanties qui ne vous sont plus utiles (maternité, couverture d’ayant-droits etc.). Sans compter que vos cotisations vont augmenter, votre employeur cessant d’en prendre une partie à sa charge. Une mutuelle sénior sera à la fois plus adaptée à votre situation et moins coûteuse que la réévaluation de votre mutuelle actuelle.

De plus, si vous tarder à changer de mutuelle, vous risquez de vous heurter au refus de certains assureurs. Certaines mutuelles refusent en effet d’assurer les plus de 65 ans, ou demandent de répondre à un questionnaire de santé avant toute signature de contrat. Les mutuelles pour séniors en revanche n’exigent généralement pas ce questionnaire médical.

Enfin, une mutuelle pour retraités prendra en compte les exigences liées à votre âge comme les besoins en prévention, en suivi médical régulier, en soins spécifiques ou même le risque de perte d’autonomie… En choisissant une assurance santé sénior, vous êtes sûr que ces nouveaux besoins seront mieux pris en compte.

La santé des seniorsLes avantages d’une mutuelle santé sénior

Une assurance santé sénior propose des garanties spécifiques pour les personnes âgées. Elle vous évite de payer des prestations inutiles comme celles liées à la maternité et se concentre en revanche sur des besoins spécifiques comme les consultations en cardiologie, en rhumatologie ou celles liées au suivi d’éventuelles maladies chroniques. Elle offre généralement une couverture majeure en cas de besoin de verres progressifs, d’audioprothèses et d’appareillage. Elle peut aussi prendre en charge tout ou partie des dépassements d’honoraires et même vous proposer son réseau de professionnels de santé partenaires à des tarifs modérés.

Ces mutuelles santé proposent aussi très souvent des prestations de confort et de prévention. Il peut s’agir du remboursement d’examens ou analyses de dépistage, de bilans de santé spécifiques en cardiologie ou rhumatologie… Votre contrat peut même comporter le remboursement partiel ou total de séances d’ostéopathie, de sophrologie ou de chiropractie, et ainsi prévenir par les médecines douces de nouveaux problèmes de santé. Des cures de thalassothérapie ou des consultations en diététiques peuvent même dans certains cas être prises en charge.

Il faut noter aussi que de plus en plus de complémentaires pour retraités comprennent une modalité « spéciale coup dur » en cas de gros problème donnant lieu à une hospitalisation longue. Renseignez-vous au moment de choisir votre mutuelle sur cette option qui peut vous aider à faire face à d’importantes dépenses liées à votre état de santé.

Les mutuelles sénior prennent aussi en compte le fait que les personnes âgées sont parfois isolées, et proposent des services adaptés : aide à domicile en cas d’immobilisation, livraison des repas et des médicaments, dispositif de téléassistance à votre sortie de l’hôpital… Dans certains cas, la prise en charge de votre animal de compagnie durant votre hospitalisation est même prévue, de même qu’un accompagnement à domicile après des séances de chimiothérapie ou radiothérapie.

Autre point fort des complémentaires pour retraités, elles anticipent sur une perte d’autonomie éventuelle, comme celle liée à une maladie dégénérative par exemple. Des garanties spécifiques peuvent ainsi permettre de faire face aux dépenses qui en découlent.

Les pièges à éviter lorsqu’on souscrit une mutuelle santé sénior

Il est d’autant plus important de bien choisir sa mutuelle santé sénior que la Sécurité sociale ne rembourse que peu, voire pas du tout, les consultations, soins et équipements qui peuvent vous être utiles lorsque vous avancez en âge. Une bonne complémentaire doit couvrir, au moins en partie, la part restant à votre charge sur les prestations qui vous sont essentielles.

C’est pourquoi il importe avant tout de définir vos besoins. Un contrat de base pourrait ne pas couvrir les dépenses de santé qui vous sont nécessaires, tandis qu’un contrat comprenant le maximum de garanties risque de vous couter très cher en cotisations. Vous devez donc opter pour un contrat personnalisable et évaluer vos besoins en allant à l’essentiel pour préserver votre budget. Si vous avez des problèmes de vue par exemple, choisissez une bonne couverture optique. Si vous consultez de nombreux spécialistes, évaluez l’importance d’un bon remboursement des dépassements d’honoraires.

Privilégiez en premier lieu les garanties liées à l’hospitalisation : elles doivent être d’au moins 200% et ne pas comporter de limitation de séjour. A vous ensuite de gérer votre budget en renforçant la couverture des frais dentaires, des appareils auditifs ou des équipements optiques. L’important est d’être couvert en cas de problème grave et de dépenses récurrentes.

Lisez bien votre contrat sénior. L’appareillage médical (hors optique et audition) fait souvent l’objet d’un traitement à part et d’un remboursement moindre. Faites-vous préciser à quels équipements votre contrat fait référence et vérifiez le niveau de prise en charge des appareillages spécifiques.

Prenez garde aux mutuelles qui vous demandent de remplir un questionnaire de santé qui pourrait exclure certaines dépenses de santé des prestations couvertes par la complémentaire. Enfin, comme pour toute mutuelle, faites attention aux éventuels frais d’adhésion ainsi qu’aux délais de carence prévus par votre contrat.

Mutuelle personnes âgéesLa prise en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle de matériel médical pour les séniors

Le maintien d’une personne âgée à domicile demande d’importants aménagements et du matériel médical spécifique. Ces équipements sont coûteux mais néanmoins indispensables pour préserver le confort, l’hygiène et à la sécurité des séniors, faciliter la tâche du personnel médical et des proches et permettre aux personnes âgées de rester chez elles plus longtemps et dans de bonnes conditions.

C’est pourquoi l’Assurance maladie peut prendre en charge une partie du coût du matériel médical nécessaire au maintien à domicile. Le matériel en question doit avoir fait l’objet d’une ordonnance du médecin traitant et disposer d’un agrément et d’un code LPPR (liste des produits et prestations remboursables). Différents articles de matériel médical bénéficient ainsi d’une prise en charge partielle : déambulateurs, cadres de marche, rollators, fauteuils roulant, fauteuils de douche, chaises percées, verticalisateur, lits médicalisés, coussin et matelas anti-escarres etc. Le matériel orthopédique comme les ceintures lombaires et les genouillères et les articles relatifs à la compression veineuse bénéficient également d’une prise en charge.

Cependant la prise en charge par l’Assurance maladie ne suffit pas à couvrir tous les frais. Aussi il vaut mieux avoir un contrat de mutuelle séniors qui couvre tout ou partie de la part restant à votre charge.

Un fonds social pour vous aider à payer vos factures et permettre le maintien à domicile

Pour les personnes âgées, la perspective de la perte d’autonomie est évidemment une préoccupation importante, et le maintien à domicile est très souvent la meilleure solution pour garantir un quotidien préservé dans un environnement familier. Conscients de cet enjeu, les pouvoirs publics ont mis en place des aides pour épauler les personnes âgées en difficulté financière.

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) permet ainsi aux plus de 60 ans en situation de perte d’autonomie de bénéficier d’un soutien financier selon un barème prenant en compte le niveau de dépendance. L’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées) peut aussi être demandée en cas de difficultés financières. D’autres allocations, pas spécifiquement dédiées aux séniors, peuvent aussi aider : l’APL (allocation personnalisée au logement) et l’ALS (allocation au logement social). Dans certains cas, l’ANAH (agence nationale de l’habitat) attribue aussi des subventions pour aménager l’espace de vie des séniors en perte d’autonomie.

Les complémentaires santé dédiées aux personnes âgées disposent parfois d’un fonds d’action sociale de solidarité pour aider leurs adhérents en difficulté, notamment en cas de perte d’autonomie et pour l’achat de matériel médical permettant le maintien à domicile. Une commission se réunit plusieurs fois par an pour examiner les dossiers qui lui sont soumis et peut décider de venir ponctuellement en aide à un assuré. N’hésitez pas à un parler avec un conseiller. 

 

Conseil du 02/11/2016 (Yves, Responsable panel consommateurs)

Vous circulez à vélo. Un nouveau décret va améliorer votre sécurité.

Les dangers en vélo, surtout en ville pour les seniors sont les voitures garées sur les pistes cyclables obligeant le cycliste à déborder sur la route, les voitures qui vous frôlent lors d’un dépassement, les portières qui s’ouvrent sans regarder si il y avait un vélo ou une moto qui arrivait…

Un récent décret introduit de nouvelles exigences :

-       L’autorisation de chevaucher une ligne continue pour dépasser un cycliste, bien évidement si la visibilité le permet

-       Une nouvelle notion « d’arrêt très gênant » pour les automobilistes stationnés ou arrêtés sur les pistes cyclables

-       La généralisation des « doubles sens cyclables » sur les routes où la vitesse est inférieure ou égale à 30Km/h

 L’état avec ces mesures prend enfin un peu conscience que les déplacements en vélo sont un moyen écologique de se déplacer et surtout une alternative intéressante à la voiture dans les grandes agglomérations, il était temps de commencer à protéger les cyclistes de certains dangers urbains.

Il reste beaucoup à faire mais avec l’arrivée prochaine de nouveaux panneaux de circulation dédiés aux vélos les choses bougent (un peu).

 

Conseil du 07/07/2016 (Patrick, Responsable clients)

 

Facilitez-vous la navigation sur internet.

On a tous nos petits sites internet favoris : les news, les sites conseils pour les seniors, la mutuelle, le marchand de matériel médical pour les seniors…vous pouvez les rendre plus facilement accessibles depuis votre navigateur internet.

Il existe toujours une barre de favoris placée en haut sous l’adresse (URL) de la page que vous consulter. Pour personnaliser la vôtre voici comment faire :

1)      Rendez-vous sur la page d’accueil de votre site favori. Les principaux navigateurs vous proposent à côté de cette URL une étoile à 5 branches (souvent vide quand le site sur lequel vous êtes n’est pas encore un favori déjà déclaré, ou pleine dans le cas contraire),

2)      Cliquez sur cette fameuse étoile,

3)      Le favori est enregistré,

4)      Recliquez sur l’étoile (désormais pleine) et nommer le favoris comme vous le souhaitez (le nom par défaut est souvent trop long). C’est aussi à cette étape que vous pouvez décider de rendre visible votre favori dans la barre tâche sous la barre des adresses de navigation.

Pour encore plus d'informations par exemple avec le navigateur Google Chrome suivez ce lien: aide en ligne Google

Conseil du 23/04/2016 (Fabien, Ingénieur)

Chèque Emploi Service, comment ça marche pour les seniors ?

Le chèque emploi service universel (CESU) s’adresse à tous les particuliers qui souhaitent régler une prestation de service d’aide à la personne. Ce dernier est une reconnaissance de travail qui permet de déclarer un salarié employé à votre domicile. Une partie de ces chèques servent donc à payer comme n’importe quel chèque le salarié employé à votre domicile, l’autre partie comprend les volets sociaux permettant de le déclarer.

Il s’appelle le CESU déclaratif. Ces chèques sont gérés par le centre national CESU (CNCESU) qui appartient au réseau de l’URSSAF.

Il suffit simplement de disposer d’un compte bancaire en France pour obtenir l’émission de ces chèques. L’employeur doit se déclarer sur le site www.cesu.urssaf.fr, il réalise une seule déclaration et se voit prélevé pour l’ensemble des cotisations sociales obligatoires. Pas de complexité pour une personne âgées ou un senior encore en activité car c’est le CNCESU qui calcule les cotisations sociales que vous devrez payer.

En retour vous recevrez une attestation d’emploi salarié qui vous dispensera d’établir une fiche de paie. L’avantage est non négligeable puisque qu’il représente un avantage fiscal de 50% des dépenses engagées, dans la limite d’un plafond tout de même.

Il est utilisé par la majorité des seniors et des personnes âgées utilisant des aides à domicile de toute nature : portage de repas, ménages, entretien de la maison, maintien à domicile (toilettes, gestion de la dépendance). Profitez en si ce n’est pas déjà le cas.

CESU seniors

Conseil du 14/12/2015 (Yves, Responsable panel consommateurs)

Les cambriolages sont plus fréquents dans les domiciles des seniors.

Les cambrioleurs affectionnent les maisons des personnes âgées, mais la majorité repèrent les lieux et la situation avant d’agir, soyez donc prudents et attentifs et informez la Gendarmerie de tous les faits suspects identifiés.

Votre porte doit être fermée même quand vous êtes à votre domicile, ne laissez pas les clés sous le paillasson ou le fameux pot de fleur à côté de la porte d’entrée. Trop facile !

Faites croire même quand vous n’êtes pas là que vous y êtes malgré tout, laissez allumer la lumière dans une pièce, les volets ouverts… les seniors aiment se sentir protégé du froid ou des cambrioleurs avec des volets mais cela est aussi un signe extérieur pour un visiteur mal intentionné. Fermer vos volets en votre absence montre surtout votre absence et cache le cambrioleur du voisinage lors de ses mouvements dans la maison (lampe torche ou mouvements dans le noir dans les 2 cas c’est une situation anormale si vos voisins voient cela par leur fenêtre, ils comprendront). De toute façon le volet, souvent aujourd’hui en plastique ne va au mieux que le ralentir 20 secondes, essayez chez vous, il suffit de le lever à la main depuis l’extérieur dans 9 cas sur 10, cela n’est pas du tout dissuasif pour le pousser à viser la maison de votre voisin.

Les cambrioleurs savent que les seniors ou les personnes âgées ont souvent des objets de valeur à leur domicile et souvent de l’argent en liquide, c’est ce qui est recherché en premier dans un cambriolage. Le temps du vol de la télé et de l’ordinateur est révolu, trop lourd à transporter, trop visible du voisinage, trop de risque de se faire retrouver lors de la revente….

Ne négligez pas les éclairages automatiques extérieurs, les voleurs n’aiment pas être visibles. Vous pouvez même installer ou faire installer des moyens de protection type alarme ; alarme réelle ou fictive cela peut repousser les voleurs les moins motivés.

Il est également toujours important pour un senior de garder le contact avec des amis ou des voisins qui pourraient un jour vous aider dans une telle situation.

Ne laissez pas traîner dans votre jardin, des moyens pouvant servir aux cambrioleurs : échelle, outils de bricolage…

Ne laissez pas vos objets précieux visibles des fenêtres et placez vos objets de valeur partout sauf dans la salle de bain, la chambre et la cuisine, ce sont les lieux les plus visités par les cambrioleurs. Photographiez ces objets de valeur pour faire valoir vos droits auprès des assurances au cas où, conservez si possible les factures d’achat.

A domicile, les seniors doivent toujours avoir à proximité un moyen de communication et d’alerte en cas de problème de santé bien évidemment mais aussi en cas d’intrusion en votre présence (téléphone, avertisseur de chute…). Faites en sorte d’enregistrer les numéros d’urgence essentiels dans votre téléphone avec des raccourcis (la police, le voisin, des membres de la famille, les pompiers…).

Conseil du 22/08/2015 (Stéphane, Docteur)

Le soleil nous attire tous par sa chaleur, les seniors l’apprécient tout particulièrement mais certains ne s’en méfient pas assez.

La génération senior actuelle, moins sensibilisée dans son enfance qu’aujourd’hui aux dangers du soleil s’est souvent largement exposée durant sa vie avec des protections plus ou moins efficaces et respectées. 

Certes le soleil apporte aux seniors de la vitamine D qui améliore la fixation du calcium. Très important chez les seniors qui ont les os devenant plus fragiles avec l’âge.

Certes le soleil est un antidépresseur gratuit qui donne l’énergie et la forme d’une jeunesse retrouvée.

Mais pour bien profiter du soleil, respectez les basiques suivants :

-          Camouflez-vous des UV à l’aide de vêtements au tissage serré, de chapeaux, de lunettes de soleil, d’ombre naturelle ou artificielle (parasol)…

-          Appliquez de la crème solaire sur les zones difficiles à couvrir autrement

-          Eviter le soleil entre 11h et 16h, il est redoutable

-          Plus vous allez en altitude plus il faut vous protéger du soleil

-          Vérifier que vos médicaments ne sont pas dits photo sensibilisants (anxiolytiques, antibiotiques, diurétiques...). Dans le cas contraire des réactions cutanées peuvent apparaître si vous vous exposez.

                                                                      Les seniors et le soleil

Retenez que l’index UV est très difficile à évaluer soit même et qu’il est souvent sous-estimé, l’intensité des rayonnements UV n’est pas visible et ne procure aucune sensation de chaleur, le piège. Ce sont les infrarouges qui chauffent la peau. L’index UV varie en fonction de l’inclinaison du soleil et de la qualité et de l’épaisseur de la couche d’ozone donc de l’heure de la journée.

Au zénith, les angles d’attaque des rayons solaires sur les zones où la peau est la plus faible (épaules, torse, front…) accentuent la vitesse de brûlure superficielle de la peau.

Chez les personnes âgées, l’exposition trop importante aux UV favorise l’apparition de rides et de tâches de dépigmentation de la peau. L’extrême allant jusqu’au mélanome. Le nombre de mélanome double tous les 10 ans depuis 50 ans. La santé est essentielle !

Prenez garde également à vos yeux, le soleil peut causer un vieillissement  prématuré du cristallin, maladie nommée la cataracte et qui aime un peu trop les seniors.  

 

Conseil du 29/06/2015 (Stéphane, Docteur)

La canicule arrive, proche de celle de 2003, alors voici quelques conseils préventifs pour la bonne santé des seniors. Le conseil le plus évident pour le bien être chez les seniors est bien évidemment de beaucoup s’hydrater, même sans présence de la sensation de soif, il faut boire minimum 1,5 à 2 litres d’eau par jour (sauf si votre médecin vous demande de limiter cette consommation dans certains cas). Facile ça correspond à au moins une bouteille d’eau de source.

Pas facile de boire 2 litres d’eau par jour pensez-vous, c’est ça ? Dans ce cas vous pouvez ruser un peu en consommant aussi des fruits gorgés d’eau comme la pastèque, le melon de saison en plus par exemple, des légumes comme les tomates ou encore mais moins recommandé à cause du sucre quelques glaces … Dans tous les cas, étalez votre consommation d’eau au fil de la journée pour éviter des maux d’estomac et ne buvez pas une eau glacée.

Ne sortez pas heures les plus chaudes de la journée surtout pour pratiquer une activité physique, privilégiez les sorties tôt le matin. Habillez-vous avec des couleurs claires et avec des tissus respirant ou au pire en coton mais surtout pas en matière synthétique, celui-ci favorise la transpiration et donc la perte d’eau du corps humain. N’hésitez pas à porter un chapeau, les seniors sont les premiers consommateurs de tous les types de chapeau, cela vous va si bien, c’est l’occasion de le sortir du placard.

Comme le meilleur endroit en cas de canicule pour les seniors reste votre domicile, protégez le de la chaleur. Aérez aux heures fraîches le matin et la nuit, fermez les volets sur les fenêtres exposées au sud le reste de la journée. Vous pouvez même sur les fenêtres placées au Nord placer un linge humide devant la fenêtre, s’il y a un peu de vent cela vous produira une climatisation écologique gratuite et donc une sensation de fraîcheur agréable.

Si ne vous sentez pas bien (tremblement, frissons, forte transpiration, tête qui tourne…), appelez un voisin, de la famille ou au pire les pompiers ou le service Canicule Info Service au 0 800 06 66 66.

 

Conseil du 11/05/2015 (Sonia, Kinésithérapeute)

Le genou est notre articulation la plus délicate et la plus fragile, comment la préserver ?

Les principales causes de douleur aux genoux chez les seniors sont : une mauvaise pratique du sport (parfois héritage du passé), quelques kilos en excès, des chaussures inadaptées… bref que des choses facilement corrigeables.

Pour entretenir son genou le meilleur remède est la marche à pied. Cette marche active doit se faire avec des chaussures adaptées pour absorber les chocs de vos foulées avec le sol, tout ceci à pratiquer à un rythme modéré (le vôtre) et accompagnée d’une bonne hydratation.

La maladie N°1 du genou reste l’usure ou des lésions des ménisques chez les seniors comme le reste de la population. Ces ménisques qui assurent un rôle partiel d’amortisseur au niveau rotulien peuvent avec le temps se désagréger, se fragmenter et au-delà de ne plus jouer leur rôle premier, ces fragments peuvent venir se bloquer derrière des tendons et bloquer votre genou.

Les personnes âgées doivent donc préserver leurs genoux et leurs ménisques en se forçant à marcher dans le quartier au moins 30 minutes à raison d'au moins 3 fois par semaine.

Essayez également de perdre un peu de poids pour alléger cette articulation sensible. Les genoux supportent une force 3 fois plus importante que votre poids, en effet, leur géométrie concentre en une faible surface le poids de votre corps, quelques efforts de poids ont donc un impact décuplé sur la santé de vos genoux.

Sinon il vous reste aussi pour le reposer notre repose genou.


Conseil du 03/03/2015 (Stéphane, Docteur)

Le froid, c'est bon pour notre moral !

On entend tout et n’importe quoi sur le froid, l’hiver. Mais savez-vous que l'hiver aurait de nombreux bienfaits pour la santé ? Ah c’est sûr que présenté comme cela, le rhume que vous avez en ce moment peut vous faire penser le contraire. Mais il faut voir ce qui se fait ailleurs que chez nous où par exemple dans les pays Scandinaves, de nombreuses personnes vont jusqu'à plonger dans de l'eau glacée, dans des lacs, rivières ou simplement un bain, pour les bénéfices que cela engendre pour la santé. Nous allons donc vous énumérer certains bienfaits du froid.

Le froid : ce tueur de virus.

Le vrai froid sec tue les virus. Les températures négatives sont le meilleur moyen pour éviter une épidémie. Au contraire d’un temps pluvieux, source de nombreux rhumes et autres désagréments… 

La douleur disparait plus vite.

Maux de tête, bleus, coups... Le froid lutte contre les douleurs. Pour preuve, dans le milieu sportif, les soigneurs utilisent des poches de froid / glace ou bien utilisent un pistolet magique sur les petits bobos des sportifs. Pour un meilleur résultat, il faut pour cela une application locale.

Le froid : brûleur de calories.

En hiver, notre corps dépense plus de calories que d’habitude car il a besoin de produire plus d’énergie afin de maintenir sa température interne. Concrètement cela signifie une perte de calories. Le meilleur moyen de lutter contre le froid ?  Faire du sport durant hiver, cela réchauffera votre corps.  En effet, les bienfaits de l’activité hivernale accroissent la perte de calories. Ainsi si vous voulez perdre aisément du poids,  c’est en hiver que cela se passe…

Mais aussi nous pouvons trouver d’autres bienfaits du froid concernant notre santé : le froid diminue la tension, permet de raffermir  son corps, augmenterait l'endurance…

L’hiver, un bon moyen de préparer son jardin

La neige est un engrais naturel et gratuit ! L'hiver est une assurance afin d'avoir un jardin en forme au retour du printemps. On peut définir la neige comme un excellent isolant, par le fait de l'air qui la compose. Ainsi, le sol gèle moins en profondeur et est une source de protection des plantes. Son effet continue même quand elle fond, la neige alimente la terre en eau. Cette eau est riche en azote et en aliments nutritifs, qu'elle absorbe dans l'air, cela permet aussi de nourrir également les plantes. 

 

Conseil du 14/01/2015 (Yves, Responsable panel consommateurs)

Le bilan de toute une carrière n'est pas simple à effectuer. Un cabinet de conseil sur la retraite peut être utile pour défendre au mieux vos intérêts. Si votre carrière est compliquée, c’est-à-dire jalonnée de plusieurs changements d’employeurs, parfois de caisses de retraite par la même occasion ou qu’il y ait eu des changements de votre statut (indépendant / salarié / gérant) ou encore que des périodes se soient réalisées dans un pays étranger alors le soutien et l’aide d’un cabinet de retraite est évident. Le risque d’erreur dans les calculs de votre retraite est aujourd’hui si élevé dans de tels cas que l’accompagnement qui vous coutera entre 900€ et 3000€ sera facilement rentabilisé pour démêler et défendre votre dossier. Pourquoi s'en priver ? 

Les prestations de ces cabinets vont d’un bilan complet de vos droits à la retraite à des conseils sur le meilleur âge de départ, le rachat de trimestres, des estimations du montant attendu de votre retraite.

Comme on dit, dans tous les cas se renseigner et poser quelques questions pour évaluer le besoin de se faire aider ne coûte rien et peut vous soulager le passage de ce moment très administratif pour un senior.

                                                                              Retraites Bien Vivre Senior Humour

Conseil du 09/12/2014 (Fabien, Ingénieur produits)

Les fenêtres sont un point faible dans l’isolation de la maison, une astuce fermer vos volets quand la nuit tombe ou bien installez des rideaux épais. Attention à ce que ceux-ci ne trainent pas sur le sol, cela pourrait représenter un risque de chute.

Des joints de calorifugeage existent aussi pour améliorer l’étanchéité autour des ouvrants de vos fenêtres, pensez-y c’est économique est efficace.

Pour les portes, même combat, le rideau bien épais améliore l’isolation. Un réflexe à avoir fermer les portes des pièces froides pour éviter que l’air froid ne circule dans les zones de vie plus chaudes comme le salon par exemple.

Des boudins de toutes les formes peuvent se positionner au pied de vos portes donnant sur l’extérieur, pas forcément esthétique, potentiellement dangereux au niveau des risques de chutes à domicile (si son épaisseur le laisse beaucoup dépasser en bas de la porte) mais efficace, à vous de juger.

Dans tous les cas, conserver une ventilation efficace type VMC pour limiter l’accumulation d’humidité et de pollution de l’air dans votre habitation, au pire aérer votre maison 5 minutes tous les jours en ouvrant les fenêtres.

Lorsque votre activité dans la maison se réduit (ex : le soir devant la télé) adopter des moyens de chauffage d’appoint localisés comme

- un chauffe pied type chancelière 

- ou encore des coussins chauffants 

- ou une couverture polaire chauffante

  

Conseil du 14/11/2014 (Sonia, Kinésithérapeute)

L’hiver arrive, grande période de froid. Les personnes âgées craignent autant le froid que les chaleurs estivales. Ces variations de températures sont des passages peu confortables mais des bons réflexes existent. 

A l’extérieur, les extrémités du corps humain sont les plus sensibles au froid (doigts, pieds),  la mauvaise circulation sanguine est le principale responsable, mettez systématiquement des gants, grosse chaussettes ou un bonnet par exemple. Se protéger contre le froid demande une dépense d’énergie corporelle importante, privilégiez donc des repas copieux le matin et le midi avant vos sorties hivernales. On ne dit pas faire de la graisse mais une alimentation riche en sucres lents comme le pain, le riz ou les légumes par exemple.

Le soleil devient rare mais sortez dès qu’un rayon apparaît, il vous donnera naturellement de l’énergie et du moral. Si vraiment celui-ci fait défaut il y a toujours la luminothérapie.

Et puis le meilleur moyen de garder de l’autonomie dans la vie quotidienne d’une personne âgée et de se réchauffer en même temps et de bouger, bouger et encore bouger, la marche active c’est le moyen le plus simple d’être dans sa meilleure forme. 

A la maison, le chauffage oui mais attention, si le logement est ancien, pensez à aérer régulièrement afin d’éviter les intoxications éventuelles liés à un chauffage mal entretenu. Des produits chauffants adaptés à certaines zones du coprs peuvent aussi être une solution comme la cape chauffante. Privilégiez aussi les mouchoirs en papier, ils véhiculent moins les microbes qu’un mouchoir en tissu.

Enfin se faire vacciner contre la grippe, c’est gratuit pour les plus de 65 ans, le préventif est toujours un bon moyen de combattre les risques chez les seniors.

Vivement le printemps quand même !

 

Conseil du 13/10/2014 (Stéphane, Docteur)

A l'arrivée du mauvais temps, les vitamines sont essentielles pour faire tourner notre organisme. Une diététique renforcée n'est pas une option durant ces périodes de perte de vivacité pour les personnes âgées et pour cela aucun matériel médical senior n'existe, il faut compter sur une cure de vitamines. Nos conseils:

La vitamine C: la vitamine anti fatigue pour tous. Elle se trouve dans certains fruits en grande quantité comme les agrumes, les tomates ou encore les kiwis.

Les vitamines A et E: elles aident à lutter contre la fatigue des seniors, elles sont antioxydantes. Elles se trouvent dans le beurre, le lait, les oeufs et les carottes par exemple.

La vitamine D: très facile, là il faut juste s'exposer à la lumière du jour ou envisager de faire de la luminothérapie.

La vitamine B12: contre l'anémie, elle se trouve dans les produits de la mer.

Le calcium et le magnésium: à consommer dès que, en plus de l'état de fatigue, des douleurs musculaires apparaissent. Elles se trouvent dans les produits laitiers pour le calcium, les fruits secs par exemple pour le magnésium.

Bonne recharge d'energie!

Conseil du 25/08/2014 (Yves, Responsable panel consommateurs)

Un achat sur Internet est de nos jours une opération facile à réaliser. Cependant tous les sites ne se valent pas et certains d’entre eux sont pour ainsi dire peu recommandables.

Les seniors étant des «proies plus faciles» nous devons nous montrer plus vigilant lors de nos opérations d’achats sur les boutiques en ligne. Pour ce faire, je vais vous donner quelques astuces afin de limiter les risques lors un achat sur Internet.

Lorsque vous projetez de réaliser un paiement sur Internet, le site marchand  peut légitimement demander les informations suivantes :

- Le numéro de carte bancaire : 16 chiffres répartis en 4 blocs de 4 chiffres, présents en relief sur la face avant de la carte

- La date de validité de la carte : cette date se trouve après la mention : expire fin

- Le cryptogramme : correspond aux 3 derniers chiffres  situés  au dos de la carte,  à la droite de la zone de signature

- Le nom et le prénom du titulaire de la carte bancaire: présent en relief sur le devant de la carte

 Le code secret à 4 chiffres, qui vous permet de retirer de l’argent dans les distributeurs de billets, payer dans les stations-services ou de régler physiquement dans un commerce est absolument inutile lors un paiement sur Internet. Par ailleurs, il ne faut le donner en aucun cas sur un site Internet. S’il vous est demandé, vous pouvez être sûr que ce soit un site frauduleux.

 Autres conseils : il est possible que certains  sites enregistrent vos informations de carte bancaire lors de votre premier paiement. Si vous renouvelez un paiement sur ce même site, votre n° de carte est susceptible d’apparaitre partiellement masqué. Par ailleurs, le cryptogramme lui ne doit jamais se retrouver enregistré. Pour la sécurité de vos achats, nous vous invitons à éviter sinon d’effectuer des paiements sur les sites qui ont ce genre de pratique.

Enfin, concernant la page Internet où se déroule votre paiement, assurez-vous que les échanges sont bien sécurisés avec le site, sur lequel vous donnez vos identifiants confidentiels. Dans ce cas l’adresse doit obligatoirement comporter un « s » derrière http et donc donner la forme suivante : https:// suivi du nom du site,  de même que votre navigateur doit afficher un petit cadenas.

Afin de lutter contre l’utilisation de cartes volés, certains sites commerçants vont demander à la banque du client à vérifier si la personne effectuant le paiement est bien le propriétaire de la carte.

Dans ce cas, lors d’une l’opération de paiement sur le site internet, un code secret complémentaire vous est demandé. Son envoi se faisant par le biais soit d’un sms, par mail, par téléphone.  Le code sms étant généralement utilisé.

Attention : Tous vos paiements par carte sur Internet ne sont pas concernés par ce système, car certains sites marchands, y compris certains des sites les plus connus, n’ont pas ce dispositif de protection pour le client.

Bien évidement en tant que consommateur avertit, je me suis assuré que le site Bien Vivre Senior respecte et dispose des tout derniers outils relatifs à la sécurité de nos achats sur le site Internet. Ce qui est évidement le cas.

Bon achats à tous ! 

Conseil du 12/08/2014 (Sonia, Kinésithérapeute)

C’est l’été, les vacances pour certains et donc le retour des bonnes résolutions qui vont avec, comme celle de faire de l’exercice physique.

Un sondage IFOP a scruté ce qui nous pousse à bouger avec les beaux jours, voici en synthèse le résultat.

86% d’entre nous faisons une activité toute l’année au moins de temps en temps comme du vélo le week end ou de la marche par exemple et 12% ne pratiquent que pendant les vacances d’été.

35% affirment faire plus de sport durant l’été que le reste de l’année. En effet, un climat, un environnement et un rythme plus propice à la détente et aux loisirs nous poussent naturellement à profiter de ces moments pour pratiquer un peu plus durant cette période (94% veulent avant tout profiter de la nature et du plein air pour pratiquer, cela est moins une «contrainte» que le reste de l’année pour eux).

Les moins motivés le reste de l’année tentent de se rattraper durant cette période. Cette irrégularité n’est pas d’une grande efficacité sur les effets positifs corporels au-delà du bien être moral que l’activité physique procure.

Sans surprise, 88% ont pour première motivation la perte de poids.

L’activité physique l’été devient donc pour beaucoup une préoccupation de saison plus forte que le reste de l’année, mais c’est bien sur l’année qu’il faut tenir « le mieux possible » le rythme de cette pratique afin de produire les meilleurs effets pour le bien être de notre corps, alors gardons tous nos motivations estivales le plus longtemps possible…

Conseil du 03/08/2014 (Stéphane, Docteur)

Le tique est un parasite qui est de moins en moins à assimiler uniquement comme porté par nos amis à 4 pattes. Ce parasite présent dans les herbes aime particulièrement l'humidité et la chaleur, l'été est donc une belle saison pour lui. Il est facile à reconnaître, on le prend souvent pour un nouveau grain de beauté, mais avec des pattes.

C'est bien souvent lors des randonnées en sous bois que l'on peut en récupérer un.

Comment éviter ceux ci:

- Porter des vêtements de couleur clairs et couvrant

- Rester sur les sentiers en évitant les herbes hautes

- Examiner vos animaux, éviter les câlins et de dormir avec eux bien au chaud sur un lit

- Tondre régulièrement vos pelouses et ne pas laisser vos dechets verts à proximité

- Examiner votre peau au retour de la randonnée

Ci joint une petite vidéo pour vous aider à les retirer en toute sécurité.


Conseil du 21/07/2014 (Fabien, Ingénieur produits)

Avoir un tensiomètre à domicile permet de faire baisser la tension sanguine.

Il a été prouvé dans une étude publiée récemment par l’American Heart Association que la tension mesurée à domicile était en moyenne plus basse que celle mesurée chez le médecin. De nombreuses personnes suivent un traitement contre la tension sans souffrir d’aucune maladie cardio-vasculaire. Vous avez tous constaté que votre médecin traitant devait toujours prendre votre tension 2 ou 3 fois et que le stress diminuant progressivement votre tension baissait. Pouvoir mesurer soi-même sa tension permet d’avoir un résultat fiable indépendant du facteur stress et ainsi finalement peut être constater que vous non plus ne souffrez d’aucune maladie cardio-vasculaire.

Il a été prouvé également que les personnes souffrant d’hypertension possédant un tensiomètre voyaient leur tension diminuer progressivement. Ces personnes ayant la possibilité de mesurer l’évolution de leur tension ont tendance à améliorer inconsciemment leur hygiène de vie et ainsi baissent considérablement leur prédisposition à avoir des problèmes liés à l’hypertension  tels que les infarctus du myocarde, les accidents cardio-vasculaires et les insuffisances cardiaques.

L’utilisation d’un tensiomètre est accessible à tous, les appareils sont tous complètement automatiques, pas plus compliqués à utiliser qu’une montre et accessibles à tous (à partir de X euros). 

Tout comme tout foyer dispose d’un thermomètre, tout foyer devrait disposer d’un tensiomètre.

 

Conseil du 03/06/2014 (Yves, Responsable panel consommateurs )

L'assurance complémentaire de santé, attention à ne pas se faire piéger.

La complémentaire santé ou mutuelle, sert à prendre en charge les dépenses de santé qui ne sont pas remboursé par la sécurité sociale. Cela concerne quoi de façon générale ? Les frais pharmaceutiques les dépenses d'hospitalisation les frais d'optique les frais dentaires ou bien les consultations médicales.

Il existe un grand nombre d'assureur avec de nombreuses formules de souscription. Pour autant, choisir une mutuelle ne se fait pas à la va-vite. Il est important de respecter quelques règles de base afin de ne pas se tromper.

Tout d'abord il faut définir ses besoins réels. Cela veut dire qu'il faut établir un contrat selon vos habitudes médicales.

N'hésitez pas à diagnostiquer votre couverture mutuelle actuelle. Afin de lister ses avantages et ses défauts. Cela pourra vous aider lors de votre choix.

Prenez aussi des conseils auprès de vos amis, votre famille… ils pourront vous donner leurs expériences ainsi que différents avis.

Privilégier une assurance qui ne vous fait pas passer de questionnaire santé. C'est un moyen détourné de se renseigner sur vous afin de vous faire surtaxer certaines souscriptions qu'ils vont juger "à risque".

Ne vous gênez pas aussi pour négocier les délais de carence. En effet certaines prestations ne sont peut-être pas prises en charge pendant une période variable à chaque assurance.

Insister aussi sur les trois points suivants concernant les remboursements des frais d'optiques, dentaires et d'hospitalisation ce sont les points-clés d'une bonne mutuelle.

Enfin, n'oubliez pas de faire évoluer vos contrats selon vos besoins. En effet nos besoins de remboursement changent régulièrement, et il peut s'avérer judicieux de faire réviser votre contrat à fin de faire jouer la concurrence, et donc d'obtenir de nouveaux avantages.


Conseil du 09/05/2014 ( Stéphane, Docteur )

Les bienfaits du golf.

Ce sport apparaît comme idéal pour les seniors et devient de plus en plus populaire. Je vais m'attacher à vous en dévoiler ses avantages.

Tout d'abord ce sport permet de maintenir une activité physique variée. D'un point de vue physique le golf va demander à son pratiquant de l'endurance, de la précision, ainsi que de la force pour frapper dans les balles.

Le golf se révèle être un des acteurs participant à une bonne santé. En effet la pratique du golf diminue les risques de maladies cardio-vasculaires, lutte contre l'obésité, permet d'augmenter son taux de bon cholestérol dans le sang, mais aussi des bénéfices au niveau musculaire articulaire et pulmonaire. Si bien que selon une étude Suédoise, l'espérance de vie d'un golfeur serait supérieure de cinq ans à celle d'un non pratiquant.

Le charme des parcours en pleine nature va vous procurer des sensations d'évasion et de détente, participant à lutter efficacement contre le stress. En outre, le golf entretien les capacités de concentration permettant de combattre le vieillissement cérébral.

Le golf est un des rares sports ou le fait d'avoir un âge avancé, n’empêche pas de rester compétitif. Quoi de mieux pour épater les petits jeunes ?

Enfin l'aspect convivial de ce sport amène l'occasion de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes, ce qui en fait un moyen idéal pour rompre avec la solitude.

Une activité avec tellement d'avantages, pouvant se pratiquer tout au long de l'année, que cela serait dommage de ne pas en profiter.

Bon golf à tous !

 

Conseil du 29/04/2014 (Sonia, Kinésithérapeute)

Gros plan sur la randonnée.

Comme vous le savez nos prochaines semaines seront bousculées par un enchainement de ponts, jours fériés et autres weekend prolongés. Et l’on voit tous que les jours rallongent et que le soleil se fait de plus en plus présent. Alors quoi de mieux que de se promener, se balader et pour les plus sportifs, partir en randonnée ? L’idée sur le papier et dans les esprits a de quoi séduire, c’est certain : dépaysement selon les lieux choisis, on profite des douceurs du printemps, on stimule notre activité physique par le biais de la marche.

Cependant partir en promenade ou bien en randonnée ne se décrète pas d’un simple claquement de doigt. En effet il y a toute une préparation qui peut s’avérer utile pour s’éviter tout désagrément. Cela est d’autant plus important pour les personnes un peu plus fragiles ainsi que pour les plus anciens d’entre nous.

A ce titre je vais vous donner quelques conseils afin de passer d’agréables moments pendant votre promenade ou randonnée.

Tout d’abord, le choix du sac qui vous accompagnera. Ni trop grand, ni trop petit, choisissez  un sac confortable, avec bretelles rembourrées afin de supporter les longues promenades.

Vos chaussures : pour une simple balade, optez pour des chaussures légères. Pour une randonnée, optez pour des chaussures montantes, à crampons pour braver des terrains plus durs.

Adaptez votre tenue en fonction du temps. S’il y a des risques de perturbations, n’oubliez pas de vous prémunir de vêtements de pluie.

N’oubliez pas de vous hydrater et d’emporter avec vous divers barres de céréales, pâtes de fruits, fruits secs… afin de vous alimenter.

Accessoire indispensable : les bâtons de marche. Pensez-y !

Prenez de quoi vous repérer. Divers objets tel qu’une carte, boussole, GPS… sont utiles lorsque vous vous aventurez sur des terrains inconnus.

Prévenez-vous des petits pépins : en ayant avec vous une trousse de secours ainsi qu’un téléphone portable. En effet, on n’est jamais trop prudent.

Enfin en amont de vos prochaines sorties, préparez-vous un pense bête pour récapituler  tous les objets dont vous aurez besoin à l’occasion de vos promenades et autres randonnées.

Ca y est, grâce à ces conseils, vous serez prêt à vous aventurer lors de vos balades ou bien randonnées en toute sécurité, pour un plaisir maximal.

Bonne route !

 

Conseil du 14/04/2014 (Yves, Responsable panel consommateurs)

Pâques arrive et le chocolat est de sortie! A quantité modérée, la consommation de cacao est bénéfique pour la santé.

Le chocolat présente des vertus nutritives particulièrement intéressantes notamment grâce à sa teneur en flavonoïdes. Ces molécules antioxydantes dilateraient les vaisseaux sanguins, faisant baisser du coup la pression artérielle.

Le chocolat noir est également très fort en magnésium, essentiel pour apporter une regain d'énergie à votre corps.

Récemment une étude américaine a aussi démontrée que le cacao pouvait être un aliment miracle contre les troubles de mémoire. En effet boire 2 chocolats chaud par jour augmenterait de 8 % le flux sanguins cérébral chez les personnes âgées dont le flux serait trop bas. Le chocolat est donc bénéfique pour la santé cérébrale des personnes âgées, ainsi que pour leurs facultés cognitives.

Malgré ses bienfaits, il ne faut pas trop en manger. 1 à 2 carrés par jour suffisent. Et il est bien conseillé de manger du chocolat noir, qui contient moins de sucre et de matières grasses que le chocolat au lait.

Conseil du 17/03/2014 ( Stéphane, Docteur )

Sujet d'actualité, la pollution atmosphérique des grandes villes Françaises occupe l'espace médiatique. Face à une trop grande exposition nous encourrons de nombreux risques tels que l'asthme, l'inflamation des voies respiratiores.

Il est donc important d'avoir les bons gestes afin de limiter l'impact de l'inhalation d'air pollué.

  • Limiter les activités sportives intenses en extérieur
  • Renoncer à utiliser sa voiture pour préférer les transports en commun
  • Bien aérer son intérieur au moins 10 minutes par jour
  • Consulter un médecin ou un pharmacien en cas de gène respiratoire ou cardiaque inhabituelle.
  • Privilégier le vélo pour se déplacer car les cyclistes échappent à l'effet bocal des habitacles fermés, la voiture aspirant la pollution au niveau du sol.

 

Conseil du 03/03/2014 (Yves, Responsable panel consommateurs )

De nombreuses personnes âgées comme moi souhaitent rester au maximum dans leur habitation, or il est impératif de sécuriser son habitation. Avec l'âge la vue, l'ouïe et les capacités physiques baissent, et l'accident est vite arrivé. Les 3/4 des plus de 60 ans vivent encore dans leur logement avec des déficiences et 1/3 chutent dans l'année. Pour éviter ce genre d'accidents il existe de nombreux moyens pour continuer à vivre en autonomie :

- Aménager son habitation et adapter son mobilier.
- Ne pas encombrer les lieux de passages, aucun obstacles.
- Evitez les sols glissants notamment dans la salle de bain.
- Installer des barres d'appuis dans les zones à risques.
- Privilégiez un bon éclairage et éviter les zones sombres

Conseil du 18/02/2014 (Fabien, Ingénieur)

Les personnes agées sont les plus vulnérables face aux chutes c'est pourquoi il est souvent essentiel de s'équiper d'un système d'alerte. Ces appareils détectent la chute de la personne et déclenchent une alarme sonore ou transmettent l'information sur des récepteurs. La précaution à prendre est de toujours porter ce petit appareil pour pouvoir l'utiliser en cas de malaise ou de chute.

De plus il peut parfaitement être utilisé lorsque quelqu'un essais de rentrer par effraction chez vous ou contre un agresseur.

Conseil du 30/01/2014 (Stéphane, Docteur)

Stimuler ses neurones est essentiel pour la mémoire. Même si le cerveau n'est pas un muscle il faut savoir l'entretenir. Des activités routinières mobilisent toujours les mêmes régions cérébrales ce qui provoque un ralentissement des autres zones qui s'endorment.

Lire, apprendre, comprendre, jouer et communiquer sont des activités conseillées pour faire travailler le cerveau au même titre que les activités sportives pour entretenir son corps.
Attention lors de la retraite,  les troubles de la mémoire y sont plus fréquents notamment avec l'arrêt de son activité professionelle qui agissait auparavant sur l'activité cérébrale. C'est pourquoi les activités intellectuelles sont d'autant plus conseillées pour les personnes agées.

Conseil du 13/01/2014 (Sonia, Kinésithérapeute )

Maintenir une bonne hygiène du pied est primordial. En effet premier organe sollicité pour nos déplacements, il est indispensable d'en prendre soin pour conserver une bonne autonomie. Avec l'âge le pied se fragilise et pour son bon équilibre il est recommandé de bien se chausser et de maintenir une hygiene régulière.

Faites des bains de pied, ni trop chaud, ni trop long. La température de l'eau ne doit pas dépasser celle du corps c'est à dire 37°. N'excedez pas 15min, lorsque le bain dure trop longtemps, la peau du pied a tendance à se ramollir et à se fragiliser. Ne délaissez pas vos ongles et faites bien attention lors de la découpe, des accessoires de manucure adaptées sont prévu pour des coupes précises sans blessures. Pour se chausser, il est important de favoriser des chaussures confortables, le pied doit être maintenu et se sentir à l'aise.
A la suite de problème de dos, de hanche ou de vue, il devient parfois difficile pour une personne agée de prendre soin de ses pieds de manière régulière. Dans ce cas, il est recommandé de faire appel à une tierce personne pour ce type de soin demandant à la personne une certaine souplesse. Si des problèmes persistes ou apparaissent n'hésitez pas à en parler à votre médecin qui pourra vous diriger vers des soins de pédicure et de podologie pouvant être pris en charge par l’assurance maladie.

Conseil du 13/12/2013 (Stéphane, Docteur)

L’insomnie chez les personnes âgées est très fréquente, en moyenne une personne sur deux en France. Ceci est souvent considéré comme un effet naturel du vieillissement ce qui est totalement faux. Ces troubles sont principalement associés aux déficits de la concentration et de la mémoire.

Avant de foncer sur la prise de médicaments « magiques », il est vivement conseillé, tout simplement, de modifier ses habitudes, en effet une sortie quotidienne à la lumière du jour accompagnée d’une marche se révèle très bénéfique contre ce phénomène. Le corps humain doit pouvoir capter aisément la différence entre les périodes d’activité de jour donc comme la marche à la lumière du jour (ou via luminothérapie à la maison les jours d’hiver) avec les périodes de repos la nuit. L’accentuation pour lui de la différence entre ces 2 périodes accroît la qualité du sommeil.  Les conseils classiques de dormir également dans une pièce sombre, ventilée et à une température adaptée à la nuit (17/18°C)  restent applicables naturellement.

Conseil du 25/11/2013 (Stéphane, Docteur)

La température du corps humain se maintient à 37°C à l'aide d’un système d'échange de chaleur pour en assurer son équilibre : les gains de chaleur ou thermogenèse versus les pertes de chaleur ou thermolyse. Parfois l'environnement extérieur perturbe trop cet équilibre, le risque d'hypothermie est alors bien présent notamment chez les personnes âgées et les enfants. 
Pour cela il faut porter plusieurs couches de vêtements qui combattent l'humidité, le vent et emprisonnent de l'air chaud à proximité de la peau, bien se protéger la tête (35% des pertes de chaleur se font par la tête) et évidemment boire chaud et se « bouger » au maximum.  

Conseil du 05/11/2013 (Patrick, Responsable clients)

Le remboursement des soins dentaires auprès des mutuelles est à surveiller de près. Prenez garde au délai de carence souvent important sur les premiers mois après votre adhésion. Regardez bien les plafonnements annuels qui sont là pour limiter vos remboursements cumulés sur une année, parfois bas (pour des frais dentaires qui eux sont en augmentation) ils peuvent être une mauvaise surprise en cas d’imprévus. Le meilleur conseil est de toujours contacter sa mutuelle avant d’engager des frais de santé.

Conseil du 25/10/2013 (Fabien, Ingénieur)

L’idéal est d’avoir au moins 2 postes téléphoniques à gros chiffres par appartement, dont un sans fil avec les numéros importants pré enregistrés (famille proche, médecin, SAMU). 

Conseil du 13/10/2013 (Sonia, Kinésithérapeute )

Vous avez parfois l'impression d'avoir des troubles de la mémoire, pas d'inquiétude. Faites travailler votre cerveau, tout comme le reste du corps, il a besoin d'une activité cérébrale régulière (jeux de logique ou de stratégie entre amis comme le bridge, dames, mots croisés...). C'est amusant, profitez-en.

Conseil du 03/10/2013 (Stéphane, Docteur)

Deux tiers des 55-65 ans pratiquent une activité physique régulière. Principalement des activités douces comme la randonnée. Le sport vous est conseillé mais toujours à votre rythme. Attention à ne pas négliger un suivi médical en parallèle. Votre sensibilité à la qualité du matériel sera également forte, là aussi ne négligez rien.

Conseil du 19/09/2013 (Stéphane, Docteur)

La marche est souvent l'activité physique la plus simple à pratiquer, 7000 à 9000 pas par jour vous assurent un bon entretien musculaire et renforce votre ossature. A consommer sans modération. 

Conseil du 27/08/2013 (Sonia, Kinésithérapeute)

Le corps des seniors transpire naturellement moins donc prenez régulièrement une douche fraîche, dans la journée, sans vous sécher. Rafraichissez-vous également à l'aide d'un brumisateur.
 

Conseil du 02/08/2013 (Yves, Responsable panel consommateurs )

Attention aux pièces à risque comme la salle de bains, des tapis antidérapants avec ventouses caoutchouc ou en simple caoutchouc adhérent facilement sur vos carrelages ou les parois de la baignoire. Des produits souvent bon marché et résistants, ca serait dommage de s'en priver.

 


PayPal

Nos moyens de paiement

  • CIC, Carte Bleue, Paypal, Mastercard, VISA
  • mandats administratifs acceptés

Livraison et transport

  • Colissimo suivi, La Poste

Eligibilité sécurité sociale

  • l'Assurance Maladie